Compte-Rendus

CONSEIL DECOLE DU 05/11/2013  par Directrice le 2014-02-04 - Commentaires

PRESENTS

            M DIAMANTIDIS, Maire

M SUBIRAN Adjoint aux Affaires Scolaires

M MARIAUD, Délégué Départemental de l’Education Nationale (DDEN)

Mmes et M. Audrey PUJANTE, Carole CULTRERA, Christelle BONICI, Christelle GAUDON, Delphine PONS, Fatima DIDOUHI, Gwendolyn ORTEGA, Laurent GIOVANNONI, Lise WADOUX, Naziha DIDOUHI, Pascal VALY, Romain BRISSAC, Sonia SAUVAGE-RAVEL, Thomas CHEREL, Viviane RAMPON SIFAOUI parents élus                                                                                        

Mmes et M. BONNEFOY, ESPUCHE, FILIPPI, GAY, HENGY, NICOLAS, SIMON, TSCHIRRET, VILLETARD, enseignants

Mesdames MARTINEZ, ROMERO, ATSEM

Madame CAVATORTA, employée municipale

EXCUSES

Monsieur ZANETTI, Inspecteur  de l’Education Nationale et Mme Fatima DIDOUHI

 

ORDRE DU JOUR :

1.      La vie de l’école :

a.      Les résultats des élections, la participation

b.     Communication parents/parents délégués

c.      Organisation pédagogique Année 2013-2014

e.     Charte de la laïcité

2.    Vote du règlement intérieur

3.     PPMS

4.    Partie Pédagogique

a.      Utilisation de la BCD

b.     Activités Pédagogiques Complémentaires

5.     Travaux dans l’école

6.     Questions diverses 

7.     Les nouveaux rythmes scolaires

 

1.    ORGANISATION INTERNE DE L’ECOLE

a)     Les résultats des élections

Les parents ont très peu voté 57,4% et 1 vote de parents séparés alors que les bulletins et enveloppes sont envoyés à l’adresse indiquée en début d’année, ce qui engendre beaucoup de frais… c’est dommage!! Que faire pour faire plus participer les parents ??

Nombre d’électeurs inscrits          258                       Nombre de votants                          148  (57,4%)

Bulletins blancs et nuls                    8                        Suffrages exprimés                            140

Ont été proclamés élus

 

PS

Laurent GIOVANNONI

Fatima DIDOUHI

MS

Lise WADOUX

Romain BRISSAC

GS

Thomas CHEREL

Christelle BONICI

GS/CP

Sonia SAUVAGE-RAVEL

Viviane RAMPON-SIFAOUI

CP/CE1

Naziha DIDOUHI

Delphine PONS

CE2

Carole CULTRERA

Sabah DEBBI

CM1

Christelle GAUDON

Audrey PUJANTE

CM2

Gwendolyn ORTEGA

Pascal VALY

b)     Communication parents/parents délégués

Rappel du rôle du Conseil d’Ecole

Composition et attributions du Conseil d’école :

 Le conseil d’école est composé des membres suivants :

•    le directeur de l’école, président ;

•    le maire ou son représentant et un membre délégué désigné par le conseil municipal;

•    les enseignants de l’école;

•    un des maîtres du réseau d’aides spécialisées ;

•    les représentants des parents d’élèves ;

•    le délégué départemental de l’Éducation nationale chargé de visiter l’école ;

•    l’inspecteur de l’Éducation nationale de la circonscription qui assiste de droit aux réunions.

Le président du conseil d’école peut également inviter :

•    les agents spécialisés des écoles maternelles ;

•    après avis du conseil d’école, des personnels médicaux ou paramédicaux lorsqu’ils participent à des actions d’intégration d’enfants handicapés ;

•    après avis du conseil d’école, une ou plusieurs personnes dont la consultation est jugée utile en fonction de l’ordre du jour.

Le conseil d’école, sur proposition du directeur de l’école :

•    vote le règlement intérieur de l’école ;

•    établit le projet d’organisation de la semaine scolaire ;

•    dans le cadre de l’élaboration du projet d’école à laquelle il est associé, donne tous avis et présente toutes suggestions sur le fonctionnement de l’école et sur toutes les questions intéressant la vie de l’école, et notamment sur :

◦                        les actions pédagogiques qui sont entreprises pour réaliser les objectifs nationaux du service public d’enseignement,

◦                        l’utilisation des moyens alloués à l’école,

◦                        les conditions de bonne intégration d’enfants handicapés,

◦                        les activités périscolaires,

◦                        la restauration scolaire,

◦                        l’hygiène scolaire,

◦                        la protection et la sécurité des enfants dans le cadre scolaire et périscolaire ;

•    statue sur proposition des équipes pédagogiques pour ce qui concerne la partie pédagogique du projet d’école ;

•    en fonction de ces éléments, adopte le projet d’école ;

•    donne son accord pour l’organisation d’activités complémentaires éducatives, sportives et culturelles ;

•    est consulté par le maire sur l’utilisation des locaux scolaires en dehors des heures d’ouverture de l’école.

Le directeur d’école informe également le conseil d’école sur :

•    les principes de choix de manuels scolaires ou de matériels pédagogiques divers ;

Par ailleurs, le conseil d’école est informé des conditions dans lesquelles les maîtres organisent les rencontres avec les parents de leurs élèves, et notamment la réunion de rentrée.

 

Rappel de l’existence d’une boîte à lettres placée dans le Hall de l’école, et de la boîte mail parentselus.conseilecole@orange.fr

 

c)     Organisation pédagogique année 2013/2014

Nous avons en cette année 2013/2014: 25 PS, 23 MS, 34 GS, 22 CP, 17 CE1, 21 CE2, 27 CM1 (un départ le jour des vacances) et 23 CM2 (un départ le jour des vacances) qui se partagent en 8 classes soit UN TOTAL de 192 enfants.

Les permis de construire étant gelés depuis un temps certain, la Commune n’acceptant pas de dérogation, nous avions subi une baisse d’effectif l’année dernière. La station d’épuration devant sortir de terre en 2014, les permis vont donc être débloqués ce qui va engendrer une augmentation significative de nos effectifs. Par ailleurs, 6 enfants viennent d’être inscrits. N’oublions pas qu’en plus l’école inscrit 15 enfants en moyenne en cours d’année

 

d)     Charte de la Laïcité

La Nation confie à l’École la mission de faire partager aux élèves les valeurs de la République

La République est laïque

1. La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi, sur l’ensemble de son territoire, de tous les citoyens. Elle respecte toutes les croyances.

2. La République laïque organise la séparation des religions et de l’État. L’État est neutre à l’égard des convictions religieuses ou spirituelles. Il n’y a pas de religion d’État.

3. La laïcité garantit la liberté de conscience à tous. Chacun est libre de croire ou de ne pas croire. Elle permet la libre expression de ses convictions, dans le respect de celles d’autrui et dans les limites de l’ordre public.

4. La laïcité permet l’exercice de la citoyenneté, en conciliant la liberté de chacun avec l’égalité et la fraternité de tous dans le souci de l’intérêt général.

5. La République assure dans les établissements scolaires le respect de chacun de ces principes.

L’École est laïque

6. La laïcité de l’École offre aux élèves les conditions pour forger leur personnalité, exercer leur libre arbitre et faire l’apprentissage de la citoyenneté. Elle les protège de tout prosélytisme et de toute pression qui les empêcherait de faire leurs propres choix.

7. La laïcité assure aux élèves l’accès à une culture commune et partagée.

8. La laïcité permet l’exercice de la liberté d’expression des élèves dans la limite du bon fonctionnement de l’École comme du respect des valeurs républicaines et du pluralisme des convictions. (C’est pour cela qu’il est interdit au personnel et accompagnateurs comme aux élèves d’afficher des signes ou des tenues manifestant ostensiblement une appartenance religieuse)

9. La laïcité implique le rejet de toutes les violences et de toutes les discriminations, garantit l’égalité entre les filles et les garçons et repose sur une culture du respect et de la compréhension de l’autre.

10. Il appartient à tous les personnels de transmettre aux élèves le sens et la valeur de la laïcité, ainsi que des autres principes fondamentaux de la République. Ils veillent à leur application dans le cadre scolaire. Il leur revient de porter la présente charte à la connaissance des parents d’élèves.

11. Les personnels ont un devoir de stricte neutralité : ils ne doivent pas manifester leurs convictions politiques ou religieuses dans l’exercice de leurs fonctions.

12. Les enseignements sont laïques. Afin de garantir aux élèves l’ouverture la plus objective possible à la diversité des visions du monde ainsi qu’à l’étendue et à la précision des savoirs, aucun sujet n’est a priori exclu du questionnement scientifique et pédagogique. Aucun élève ne peut invoquer une conviction religieuse ou politique pour contester à un enseignant le droit de traiter une question au programme.

13. Nul ne peut se prévaloir de son appartenance religieuse pour refuser de se conformer aux règles applicables dans l’École de la République.

14. Dans les établissements scolaires publics, les règles de vie des différents espaces, précisées dans le règlement intérieur, sont respectueuses de la laïcité. Le port de signes ou tenues par lesquels les élèves manifestent ostensiblement une appartenance religieuse est interdit.

15. Par leurs réflexions et leurs activités, les élèves contribuent à faire vivre la laïcité au sein de leur établissement.

 

2.   VOTE DU REGLEMENT INTERIEUR (voir ci-joint)

Nous rappelons qu’un justificatif écrit est nécessaire pour chaque absence, même en maternelle. Au bout de 4 demi-journées d&rsqu